Skip to content

Théo Rouilly : il lance Nono, le Vélib de la batterie portable pour smartphone !

Diplômé SKEMA 2020, Théo Rouilly, fondateur et dirigeant de Nono, un service de location de batteries portables pour smartphones entièrement gratuit, revient sur son parcours à SKEMA et sur le lancement de sa start-up en plein Covid-19.

Théo, peux-tu nous rappeler rapidement ton parcours à SKEMA ?

Oui, je suis rentré à SKEMA en 2018 en MSc International Business à la suite d’un Bachelor à Coventry University. J’ai profité des opportunités que SKEMA offre à ses étudiants pour étudier sur différents campus tel que celui de Suzhou en M1 puis à Raleigh en M2. Ça été très riche en expérience et cela m’a permis de revenir en France avec l’idée de créer Nono.

Comment est né Nono ?

Tout a commencé début 2019, en Chine à Suzhou, ville dans laquelle j’ai passé un semestre dans le cadre du cursus “International Business” du Master 1.

J’ai découvert la location de batteries portables alors que j’étais dans un bar avec des amis. J’ai en effet été intrigué par un jeune chinois, qui en scannant un QR Code a pu récupérer une batterie pour charger son smartphone grâce à une station de batteries en libre-service installée près du comptoir. J’ai donc voulu tester ce service que je ne connaissais pas du tout et que je trouvais extrêmement ingénieux, étant moi-même très souvent à court de batterie. J’ai aussitôt pensé que je pourrais lancer ce service en France, pays où nous passons en moyenne plus de 2h sur nos smartphones, en proposant des stations dans les restaurants, les bars, les salles de sports, les supermarchés, les gares…  Ce service innovant en France permettrait d’améliorer et de faciliter la vie des propriétaires de smartphones en proposant une solution de charge mobile, simple et gratuite.

Seulement trois semaines après avoir découvert ce service de location de batteries, j’ai présenté mon idée à un concours de pitch organisé par l’incubateur de SKEMA à Suzhou, réunissant professeurs, investisseurs et entreprises venues challenger les étudiants et leurs idées. Ensuite, tout est allé très vite, j’ai pris contact avec des fabricants de stations de batteries, que j’ai ensuite rencontrés à Shenzhen, véritable ville-usine, là où la majorité des smartphones et des tablettes commercialisés dans le monde sont produits. J’ai pu visiter les usines et découvrir les différentes offres de stations et de batteries, que ce soit en termes de design ou de technologie.

Théo Rouilly-Nono battery

Comment fonctionne Nono ?

Comme pour les vélos en libre-service, on localise les stations disponibles les plus proches, on débloque une batterie via l’application Nono, on charge pendant 48h puis on la dépose dans n’importe quelle station du réseau.

Le service Nono est entièrement gratuit pour l’utilisateur. Nono se rémunère avec la publicité in-App et la personnalisation du branding de ses stations.

Comment as-tu géré la création de Nono en pleine période de crise sanitaire ?

J’ai géré la création de Nono à distance, car en janvier 2020, j’effectuais mon dernier semestre aux Etats-Unis. La période était particulièrement complexe et chargée entre mes études, le suivi de la fabrication des stations en Chine ainsi que le pilotage d’une équipe de freelances à Paris, tout en tenant compte du décalage horaire !  Mon objectif était clair : lancer le service Nono courant avril 2020. Mais c’était effectivement sans compter avec la crise du Covid…  Avec les difficultés de production en Chine et le début du confinement ici, j’ai mis le projet en stand-by.

Néanmoins, cette crise nous a permis à mon équipe et à moi, de régler les derniers détails techniques. Aujourd’hui, nous sommes prêts pour un lancement en octobre.

Nono charger at SKEMA Lille

Quelles sont les ambitions de Nono ?

À court terme, l’objectif est de couvrir l’Ile-de-France, puis les métropoles françaises, telles que Lille, Bordeaux, Lyon, Marseille. Sur le long terme, Nono compte être le premier service de batteries de secours à une échelle européenne : en débutant par l’Italie, l’Espagne et les pays francophones.

Au-delà de cela, nous souhaitons créer un réflexe “Nono” auprès des gens, faire en sorte que la location de batterie portable rentre dans nos habitudes, au même titre que de commander un VTC, louer un vélib ou se faire livrer son repas à domicile en quelques clics !

En quoi la communauté SKEMA pourrait-elle vous aider ?

Nous soutenir dans notre lancement en nous suivant sur nos différents réseaux sociaux, serait déjà un super soutien 🙂 Parlez-en à vos amis puis louez votre Nono lors de votre prochaine sortie.

Avatar

Skema Ventures View All

SKEMA Ventures is a business unit created by SKEMA Business School dedicated to entrepreneurship and innovation. Through a unique value chain, that encompasses teaching, coaching, incubation, and acceleration, SKEMA Ventures allows each SKEMA student and alumni to think, design, test and launch an entrepreneurial project in a global context, on six innovative territories on four continents, benefiting from the best of each local ecosystem. With SKEMA Ventures, GloCal entrepreneurship is born!
Watch this video to know more: https://youtu.be/OAYVo9wtWZM

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: